Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

L’hôtel du temps qui passe (Métaphysique de la fin du monde)

Par Jean-Pierre Chatot

Œuvre publiée sous licence Creative Commons by-nc-nd 3.0

Date de publication sur Atramenta : 15 février 2019 à 10h57

Dernière modification : 16 février 2019 à 8h56

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Résumé de l'oeuvre

Dans le mot atmosphère, il y a l'air que l'on respire mais aussi une ambiance lourde, étrange, épaisse...

Quelque 5000 jours après la catastrophe nucléaire.
Après l’explosion du dernier EPR au monde, (l’US-Evolutionary Power Réactor) situé dans le désert du Chihuahua entre le Texas et le Mexique, suite au piratage des systèmes informatiques de sécurité par une cellule du Hezbollah. (Les protections actives et passives n’ont été d’aucune efficacité)
Plus de six décennies après ma venue en ce monde...

Commencer la lecture : L’hôtel du temps qui passe

Couverture
Couverture de "L’hôtel du temps qui passe  (Métaphysique de la fin du monde)"
Etat
Cette oeuvre est en cours d'écriture (incomplète)
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 12 aiment
Fond : 4.5 coeurs sur 5
À lire absolument ! : 6 lecteurs
Très bon : 2 lecteurs
Forme : 4.5 plumes sur 5
Fluide, agréable, sans fautes... : 4 lecteurs
Exceptionnelle ! : 3 lecteurs
Table des matières
  1. L’hôtel du temps qui passe
  2. (Métaphysique de la fin du monde)