Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

La forge

Par Jérémie Chavenon

Œuvre publiée sous licence Creative Commons by-nc-nd 3.0

Date de publication sur Atramenta : 23 novembre 2018 à 23h10

Dernière modification : 25 septembre 2019 à 21h35

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

La forge

Du fer et du feu.

De l’obscurité autour.

Quelques outils.

Un autel de fonte.

De l’espace et du temps.

Beaucoup de temps.

Et puis un grand silence, bosselé, défoncé, crevé par les coups de marteau répétés inlassablement, qui vont et qui viennent avant de s’arrêter brutalement.

Juste l’écho des battements de l’instrument qui continuent de résonner.

Les idées frappées s’éveillent lentement sur l’enclume, tordues, déformées, tels des rêves martelés naissant de la sueur, du cuir, de la chair qui palpite encore dans un souffle rauque et puissant.

L’effort brûlant reprend sa respiration – les muscles tendus à tout rompre – tandis que les pensées en fusion prennent forme en commençant à durcir.

C’est alors qu’une multitude d’instants s’abat à nouveau sur la matière qui réagit, une pluie de secondes mitraille le fer rougi qui rugit, le fer qui hurle en réponse au marteau impitoyable du temps qui le transforme, encore et encore, qui le tord, l’écrase, le lamine, l’étire, le sculpte, le travaille au corps pour en extraire l’essentiel, la quintessence, avec un savoir-faire forgé dans la nuit des temps, dans la mémoire universelle des éléments.

Des coups durs naissent les coulures, coulées vivantes qui refroidiront aussi vite qu’elles sont apparues, travaillées sans répit dans la forge de l’existence.

Du rythme surgit la musique, quand la cadence devient respiration et que le souffle s’accélère.

De la matière éclot le rêve, que le frappeur d’idées s’empresse de pétrir, que le sculpteur cisèle patiemment, que le poète se charge de retranscrire, tandis que d’autres essayent désespérément de le vivre, tout simplement.

Couverture
Couverture de "La forge"
Etat
Cette oeuvre est déclarée complète, relue et corrigée par son auteur.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 21 aiment
Fond : 4 coeurs sur 5
Très bon : 9 lecteurs
À lire absolument ! : 7 lecteurs
Forme : 4.5 plumes sur 5
Fluide, agréable, sans fautes... : 11 lecteurs
Exceptionnelle ! : 4 lecteurs
Table des matières
  1. La forge
Que pensez vous de cette oeuvre ?