Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

Quelques nouvelles du NET

Par Fredleborgne

Œuvre publiée sous licence Licence Art Libre (LAL 1.3)

Date de publication sur Atramenta : 1 avril 2011 à 0h00

Dernière modification : 16 octobre 2013 à 1h07

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Grand Foutoir

Le Projet

    Je compte organiser une baisse de trafic internet, afin de quantifier le mouvement de révolte, de prouver à tous les marchands que chaque heure d'internet est indispensable à leur économie.

    (une heure sans Net, ni téléphone) à une heure habituellement d'affluence, et à laquelle tout le monde est chez soi.

    On coupe tous notre modem à 19 h.

    - pas de surf marchand ni de visionnage de pub durant une heure

    - pas de communications téléphoniques fixe vers portables, ou portable vers fixe.

    C'est du manque à gagner, et un risque de saturation du réseau des portables.

    Puis on rallume tous en même temps. (au début du journal de 20 h sur TF1)

    Pour les plus accrocs, on ne leur demandera que de couper leur modem au moment de la météo.

    Puis de le rallumer avec les autres internautes aux premières mesures du générique de TF1.

    Le jour, je le sais déjà.

    Mais il faut commencer le buzz.
Et puis, dois-je faire un site, une liste de diffusion, une pétition, ou un simple forum ?
100 000 ! selon une étude, seulement 100 000 internautes feraient la pluie et le beau temps.
Déjà 100 000 reconnexions dans la même minute, ce serait un sacré déni de service...sans sabotage.
Mais on doit pouvoir faire mieux

- par l'information
- par la mobilisation
- par la colère

Hadopi... C'est la loi de trop.

Illustration

L'appel de la colère

    Les élus qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête de l'état français, ont formé un comité de direction. Ce petit comité, alléguant les pertes de nos artistes s'est mis en rapport avec les majors pour réguler internet.
Certes, nous avons été, nous sommes, soumis par la loi sur la confiance numérique, Dadvsi et la commission Olivenne, et enfin HADOPI.

    Infiniment plus que leurs menaces, ce sont les vieux députés, les mirlitons, la tactique des lobbies qui ont fait reculer les libertés. Ce sont les vieux députés, les mirlitons, la tactique des lobbies qui ont pourri nos élus au point de nous amener là où nous en sommes aujourd'hui.

    Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

    Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de choses et vous dis que rien n'est perdu pour nos licences libres. Les mêmes moyens qui nous ont pondu ces lois peuvent défaire en un jour ces éteignoirs.

    Car l'internaute n'est pas seul ! Il n'est pas seul ! Il n'est pas seul ! Il a des masses d'amis derrière lui. Il peut faire bloc avec ses amis numériques qui tiennent des sites et continuent la lutte. Il peut, comme ses congénères, utiliser sans limites les licences libres sur les réseaux internet.

    Cette guerre n'est pas limitée aux CD et aux DVD anti-copie.

    Cette guerre n'est pas tranchée par une coupure de modem.. Cette guerre est une guerre totale. Tous les filtres, tous les mouchards, toutes les captures d'IP n'empêchent pas qu'il y a, sur internet, tous les moyens nécessaires pour télécharger de la culture. Écrasés aujourd'hui par un contrôle informatique, nous pourrons vaincre dans l'avenir grâce à des moyens informatiques supérieurs. Le festin immonde cessera.

    Moi, fredleborgne, actuellement en rogne, j'invite les romanciers et les lecteurs passionnés, qui se découvrent en consommateurs numériques, ou qui viendraient à se trouver, avec ou sans flamme, j'invite les amateurs de musique, les journalistes en herbe et les cinéphiles, consommateurs numériques ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre dans le livre d'or des «pas moi !».

    Quoi qu'il arrive, la flamme de la conscience internaute ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

    Demain, comme aujourd'hui, je parlerai de révolte sur ce forum.

Texte de réponse

    aux sites qui nous répètent des banalités

    Bien que ce débat ne soit pas trop original, il a le mérite d'exister ici, alors qu'à d'autres endroits, on nous prend pour des truffes ou des gars qui veulent seulement se faire de la pub.

    Bon, d'abord, nous ne sommes pas dans notre petit nuage. Nous sommes au-dessus de la purée de pois dans laquelle on nous fait vivre.

    Business is business et le monde, c'est toujours pareil, y'a des baiseurs qui s'en foutent plein les fouilles et les baisés qu'ont que les yeux pour pleurer, donc c'est pas la peine de bouger... et bien, c'est un sentiment trop bien répandu pour être vrai. Un des principes de "L'art de la guerre", c'est de faire croire à l'ennemi qu'il a perdu d'avance pour ne pas avoir à mener le combat. Il fait partie des certitudes distillées par l'élite qui veut qu'on la croit indispensable, et qui prétend que tout type intelligent peut arriver à en faire partie s'il joue le jeu du "Je te vends plus cher tout de suite ce que j'ai acheté moins cher et que je n'ai pas encore payé à un pauvre locdu qui ne peut te vendre directement".

    Quand ce n'est pas "Je te vends ce prix-là, car je suis le seul à avoir le droit de te vendre ici" ou "Que ce soit moi ou un autre, c'est le même (hors de ) prix".

    Si vous voulez d'un monde bâti sur une merde pareille pour l'avenir, continuez donc à l'accepter dans le présent. Mais moi, je ne veux pas de cette daube généralisée sur Internet.

    Sur internet, ils ne sont pas assez nombreux pour tout contrôler.

    Alors, il faut briser les chaînes physiques de nos certitudes implantées profondément par un lavage de cerveau permanent. La crise actuelle devrait faire réfléchir pourtant.

    Le grand foutoir est un appel à mobilisation. Si nous parvenons à convaincre 100 000 personnes pour une action de manif (Un grand coup au niveau IP, puis une marche silencieuse sur un parcours virtuel déterminé (oui, ça on l'a rajouté depuis) qui sature les sites sur lesquels on se pointe en masse), alors nous serons repris par les médias du Net qui alors accepteront de publier les communiqués de presse nécessaires à notre action.

    Quand des internautes ridiculisent une telle tentative, ils se coupent eux-mêmes l'herbe sous le pied de la contestation. La mesure égoïste de télécharger crypté est bien connue de ceux qui ont fait cette loi.

    Mais le but de la loi est justement de tuer le "partage ouvert", d'instaurer la méfiance entre les internautes. Bientôt, on aura les "internautes condamnés" grâce à la délation, et les téléchargeurs ne seront que "des petits trafiquants" qu'il ne faut pas fréquenter parce qu'ils refilent du cul à vos gosses et des virus à vos ordis.

    Nous ne sommes pas une équipe de bisounours planant avec un peu d'herbe. Nous voulons une mobilisation pour faire quelque chose tant que nous le pouvons encore.

    Nous avons besoin de tous. Mais nous ne pleurons pas de l'aide. Nous avons besoin de relais pour notre action, et ce "notre", c'est pas celui des quelques-uns de l'équipe, c'est celui du grand foutoir, de votre intérêt, et de l'intérêt de la masse encore aujourd'hui aveuglée et qui mène sa vie comme des gorets en batterie.

    Nous avons besoin de graphistes pour notre forum, de créateurs pour illustrer le mouvement, de rabatteurs de bonnes volontés, de tribuns pour galvaniser les troupes, de penseurs stratèges pour étayer nos actions... Sinon, on restera des bricoleurs.

    Mais si vous voulez continuer à vous sentir très intelligents par rapport aux vieux, à Mme Michu et aux blondasses, ainsi qu'à tous les dégénérés qui ne connaissent que le SMS et des paroles de chansons débiles, et que vous laissez perdurer cette escroquerie permanente, et bien, un jour, aux prochaines élections, vous devrez encore subir un gouvernement de fantoches et de godillots, manipulé par le pognon. Vous devrez alors fermer votre gueule devant un flic avec le képi qui lui descend jusqu'aux oreilles et qui lui tombe sur le nez, avec en main un stylo qui ne lui sert qu'à cocher des cases, pour vous entuber un ou deux jours de travail et mordre dans votre droit de circulation.

    Nous avons voté ? Qui a voté en connaissance de cause ? Pour qui de mieux aurions-nous pu voter quand on a appelé au "vote utile" au lieu d'exprimer la diversité des opinions ?

    Si vous voulez un jour voter pour des gens qui auront retrouvé le sens du devoir et le respect de l'état de droit, va falloir vous bouger.

    Et si vous ne voulez pas du grand Foutoir, faites la même chose, faites mieux, et au lieu que vous veniez nous rejoindre, c'est nous qui viendrons vous aider.

    FLB (de l'équipe)

    

    Illustration

Salauds d'internautes

Grand Foutoir : Bonjour. Je suis venu vous présenter notre projet pour riposter à Hadopi.

Chenille 23 : À mon humble avis, ça ne marchera pas.

Biscoto : Je dirai même plus, ça ne marchera pas.

Malle e-chieuse : Z'êtes pas les premiers à nous la faire. Allez faire votre pub ailleurs.

Grand Foutoir :

On a bien le droit de venir chercher des amis.

Chenille 23 : Ah ah ah. Vos amis, je les connais. C'est ceux qui vont vous envoyer des mails.

Fredleborgne : Mais c'est qu'ils cafarderaient à la Sacem ces braves gens-là.

Malle e-chieuse : Et après ? Biscoto, modérez-moi tout ça et effacez l'annonce.

Fredleborgne : Bas les pattes, nom de dieu. Ces mots-là, c'est pas fait pour les pauvres d'esprit.

Chenille 23 : Écoutez Monsieur, partez sans histoire. Ici, c'est un forum tranquille.

Malle e-chieuse : Et honnête.

Fredleborgne : Honnête ? Seulement tu utilises un avatar de BD.

Chenille 23 : Je vole personne. L'auteur est mort.

Fredleborgne : Ah, parce que tu crois que ça suffit en plus. Il n'est pas dans le domaine public encore. Dis donc, j'ai bien envie de te dénoncer pour t 'apprendre à vivre. Tu vois, Grand Foutoir, on fait des lois. Alors à quoi ça sert si on les respecte pas ? Mmm Racaille va !

Grand foutoir :

Laisse tomber... Ne croyez pas ce qu'il écrit

Fredleborgne : Des gens qui n'ont pas plus de conscience que ça, moi, ça me révolte. Saloperie va ! Je te foutrais tout ça en prison moi...PARFAITEMENT. Pas de pitié. Allez hop ! En prison ! Pirates ! Échangistes ! Mauvais français...
Et puis d'abord, vos identifiants, hébergeur, adresse e-mail et tout. Allez hop ! Déballez ! Hop !

Chenille 23 : - Chenille 23, 24 ans, modérateur, hébergé chez mandarine libre et Malle e-chieuse, 22 ans, administracastrice.

Site déclaré en préfecture, sans archives de plus de 6 mois.

Fredleborgne : Suffit ! J'en sais déjà trop. Non mais regardez-moi cette fesse sans éthique et sans matière grise, avec du mou partout dans son forum, du mou, du mou, rien que du mou. Mais tu ne vas pas changer de librairie toi. Et l'autre là, la rombière. Le clavier en gélatine et saindoux. Trois touches, la barre espace juste sous le menton. 20 ans chacun. 40 ans pour le lot. 100 ans de connerie devant eux.

Grandfoutoir : Où est-ce qu'il va chercher tout ça ?

Fredleborgne : Mais qu'est ce que vous êtes venus foutre sur internet nom de dieu. Vous n'avez pas honte d'exister ?
Chenille 23 
: Mais je...

Fredleborgne : Tais-toi. Tais-toi. Tiens, je te copie-colle partout des smileys.

Grandfoutoir : C'est marrant. Il a meilleure mine le forum maintenant.
Chenille 23 et Malle e-chieuse : AAHHHH

Fredleborgne :Allez vas y.

Vazi mon Joli. Vazi mon petit prince. Vazi Bondieu. Tu vois pas qu'ils disent rien .Allez... Allez !

Et les autres forumeurs ? Tu sais ce qu'ils font. Et bien, ils sont pétrifiés devant leur clavier. Ils préfèrent écouter de la musique. Oh mais, j'ai beaucoup mieux que ça pour eux moi. Voici les liens pour venir sur notre forum. (http://www.grandfoutoir.fredleborgne.fr) Vous êtes nombreux. Nous on n'est que deux. Allez-y. Inscrivez-vous. Copiez-collez partout. Qu'est ce que vous attendez pour lire nos propositions ? Hein ?Allez ! Lisez-moi ça, regardez bien ça. Vous qui écrivez en SMS et n'écoutez que de la daube à la télé. Vous avez à réfléchir pour des années là-dedans. Et bien allez-y quoi. Vous savez bien qu'on le répétera pas que vous avez lu.

Et bien, qu'est ce que vous attendez ? Hein ? Alors lisez...et si vous avez de meilleures idées, accouchez-les !
Regarde-les, Grandfoutoir. Ils bougent même plus devant leur écran. Et après ça, ils iront aboyer contre la vie chère et les mouchards. Salauds d'internautes !

Et vous, les affreux ! Je vous ignore. Je vous chasse de ma mémoire. Je vous balaie. Je sors.

Grandfoutoir : Affreux !

Couverture
Couverture de "Quelques nouvelles du NET"
Etat
Cette oeuvre est déclarée complète, relue et corrigée par son auteur.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 4 aiment
Fond : 4 coeurs sur 5
Très bon : 2 lecteurs
Forme : 4 plumes sur 5
Fluide, agréable, sans fautes... : 2 lecteurs
Table des matières
  1. Préface
  2. Ad Vitam et Æternam
  3. Drapeau Noir
  4. Le forum Maléfique
  5. Nuit d'angoisse
  6. Fibre artistique
  7. Masques et Mascarades
  8. Virtuellement sien
  9. Sentimental Blog
  10. Résopolis
  11. Jackpot
  12. L'ascète prophète du Net
  13. Paris au mois d' Août
  14. Inspiration
  15. Le Sujet délire (pas très Net)
  16. Nipponne
  17. Survivre sur le Net
  18. Mégalo Maniaque
  19. Fil noir
  20. Grand Foutoir
Que pensez vous de cette oeuvre ?