Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

Quelques nouvelles du NET

Par Fredleborgne

Œuvre publiée sous licence Licence Art Libre (LAL 1.3)

Date de publication sur Atramenta : 1 avril 2011 à 0h00

Dernière modification : 16 octobre 2013 à 1h07

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Le Sujet délire (pas très Net)

Avertissement:

    Paranoïa et solitude dans un monde d'incommunicabilité

 

    Le sujet, c’est moi. Et je suis fou. Fou, pas con. Si je donne le résultat de la réflexion, c’est parce qu’on m’a appris que dans l’introduction, il faut introduire le sujet, dire ce qu’on en pense, dire pourquoi et comment on a obtenu ce résultat en même temps qu’on présente le plan et, intéresser le lecteur. Le sujet a conservé une certaine intégrité même si le résultat n’est pas glorieux. Il est unique, imparfait, pourtant il comprend tout, mais personne ne le comprend. Et si tu lis la suite, c’est que tu te demandes si toi aussi, t’es pas fou. Sinon, ça t’intéresse pas et y’a «Questions pour un champion à la télé». Tu peux aller direct au dernier paragraphe.

    Fou dans un monde de cons. Ça a été une révélation, puis un constat. Naît-on fou ? Devient-on con ? Ou vice versa ? Certains cumulent, d’autres composent. Moi, je réfléchis, je ne juge pas. Donc je m’estime très bien. Juste différent. Pourtant je ne me rate pas. Je me dis parfois …(oui, je me cause souvent, mais je me réponds aussi. C’est normal, quand on s’interroge, surtout sur soi). Je me dis donc parfois, qu’étant le moins con de la bande, j’aurais peut-être pu être aussi le plus beau, le plus fort, le plus intelligent et surtout celui qui aurait le mieux réussi dans la vie. Mais le plus beau a rarement besoin de plus, le plus fort se sert, le plus intelligent la ferme, mais le moins con ne supporte pas de vivre dans un monde de cons.

    Il devient donc fou. Première réponse. J’en devine certains qui objecteraient que c’est parce qu’ils ne comprennent rien (et oui les cons !) qu’on vit dans un monde de fous. Mais où ils sont les fous ? Nulle part puisque on les enferme. Tandis que les cons, ils sont partout. Je vous évite la démo, et par là tous les paragraphes et idées primaires et secondaires qui font un corps du sujet très important, parce que j’ai décidé de maigrir d’une part et que je veux aussi éviter la grosse tête ou les chevilles enflées, enfin d’autre part parce que tout le monde en connaît. Si on devait les mettre en orbite, on aurait une deuxième planète à anneaux dans le système solaire. Et pour réussir dans un monde de cons, hein, faut suivre la tendance.

    Alors, toute ambition m’a quitté. Et avec elle mes «amis» qui me comprenaient si bien, avant. Ils croient me faire des compliments quand ils me disent que j’avais des atouts. Ils me font la tête quand je ne fais pas leur jeu. Y’a des fois même où ils voudraient jouer au plus con et me laisser gagner, pour que je me sente mieux. Sont pas tous méchants, les cons. Mais la plupart n’aiment pas perdre. Je comprends tout, sauf eux. Ils se comprennent bien, sauf moi. L’anormal est le fou. Donc je suis fou. Et là, tout le monde est d’accord pour en convenir. Ce qui est incompris est du domaine de la folie, et le fou est très logique, selon lui. Celui qui comprend devient donc fou pour les autres qui restent cons, mais qui gardent leur raison, car ils ne la remettent pas en question, eux. Il existe aussi des cons fous, mais ceux-là, ils bavent, ils sont violents, et ils ne comprennent pas qu’ils sont fous.

    De plus ils se tournent vers les cons qui les repoussent de peur de devenir cons fous eux aussi.

    Mais le fou, le vrai, pas con, il se sait fou et atteint (verbe) enfin une certaine sérénité quand il lui suffit d’apprécier sa solitude plutôt que de la subir (ça c’est l’ouverture, ducon, j’ai pas besoin de te l’expliquer).

    FIN

    (et pas grossier)

    P.S

    «Pitié, si vous êtes d’accord avec moi, ne le dites pas. Ils sont capables de vous enfermer aussi et il n’y a pas beaucoup de place dans le placard. Je n’aime pas être trop serré ».

Chapitre suivant : Nipponne

Couverture
Couverture de "Quelques nouvelles du NET"
Etat
Cette oeuvre est déclarée complète, relue et corrigée par son auteur.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 4 aiment
Fond : 4 coeurs sur 5
Très bon : 2 lecteurs
Forme : 4 plumes sur 5
Fluide, agréable, sans fautes... : 2 lecteurs
Table des matières
  1. Préface
  2. Ad Vitam et Æternam
  3. Drapeau Noir
  4. Le forum Maléfique
  5. Nuit d'angoisse
  6. Fibre artistique
  7. Masques et Mascarades
  8. Virtuellement sien
  9. Sentimental Blog
  10. Résopolis
  11. Jackpot
  12. L'ascète prophète du Net
  13. Paris au mois d' Août
  14. Inspiration
  15. Le Sujet délire (pas très Net)
  16. Nipponne
  17. Survivre sur le Net
  18. Mégalo Maniaque
  19. Fil noir
  20. Grand Foutoir
Que pensez vous de cette oeuvre ?