Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

Guerre contre les Majors V 1.9913

Par Fredleborgne

Œuvre publiée sous licence Licence Art Libre (LAL 1.3)

Date de publication sur Atramenta : 25 février 2013 à 21h02

Dernière modification : 7 avril 2013 à 20h23

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Un enlisement perceptible

18/02/2006, 15:18 ‭‭‭

Noël 2014.

Le haut commandement allié s’inquiète. Non pas pour le moral des troupes, qui se ramollissent à ne servir à rien, mais parce que la coûteuse opération militaire n’a servi à rien

Aucune réaction militaire, ni terroriste de la part des Français, sinon une attitude collective de non-consommation des programmes étrangers.

Les stations de radio et de télévision matraquent à plein régime, mais pas un seul CD ou DVD n’est vendu, même pas les films français pourtant estampillés « Sans DRM‭ ». Il faut dire qu’il y a tout de même un rootkit, mais sa diffusion est compromise.

Par contre, il est impossible de lutter contre les serveurs F.A.I. mis en place durant six ans par l’ancien gouvernement français, renversé trois jours après le début de l’invasion.

Ces FAI diffusent radio, télévision et accès ADSL gratuitement. Et ça leur a coûté moins cher que d’entretenir une armée.

Il est impossible d’interdire internet aux citoyens. L’opinion internationale ne le tolérerait pas.

Les « immigrés‭ », revenus dans les fourgons de l’armée alliée, ont constitué un gouvernement, puis ont remplacé toutes les directions de la fonction publique. Mais les chefs sont totalement coupés de leur base, qui les écoute, sans les renseigner. Jamais direction ne fut plus inutile. Il semblerait qu’il existerait une hiérarchie parallèle.

Les dernières élections ont dû être annulées par manque de candidats autres que ceux du nouveau pouvoir et par manque d’électeurs. Tout le pays est en résistance passive.

Pas si passive pourtant. Car les soldats alliés sont sollicités à participer à des forums et à se connecter gratuitement sur les programmes français. Bien sûr, ces programmes sont exempts d’indices pour trouver leurs lieux de diffusion et d’habiles propagandistes invitent les soldats à défendre des valeurs « anti-majors‭ » et brocardent les chefs militaires alliés.

Délices de Capoue, blagues de potaches, dénigrement de la hiérarchie… Si une réaction populaire agressive avait lieu (des caches d’armes individuelles et collectives ont été découvertes en petite quantité, ce qui en laisse présager bien d’autres), les troupes seraient balayées en quelques heures, car la vigilance et la discipline ne sont plus de mise au niveau du troufion. Le samedi soir, les petites françaises « plument‭ » sans vergogne les GI’s. Le personnel féminin est aussi bien encadré, cette fois par des cavaliers attentionnés. Ceux qui restent aux postes consomment drogues et alcool pour « faire passer le temps‭ ». La solution de l’autarcie, si rassurante en cas de danger, et si favorable à la cohésion, a dû être abandonnée par les trop nombreux manquements graves à la discipline qu’ils engendraient. Les échelons subalternes du commandement eux-mêmes profitent de la situation. Ils sont bien mieux là que dans les pays musulmans. Ils savent maintenant que leur intervention est non justifiable et ils veulent s’amuser un peu avant la fin de la campagne.

Et voila qu’en plus les « immigrés‭ » les lâchent. Le budget 2015 n’a pas été voté. Pour cause la part du budget dédiée au remboursement des frais de l’occupant et à la mise en place des crédits pour financer les troupes en place. Ils ont peur d’un retournement de situation soudain qui les balaierait sans pitié si l’attitude de collaboration était trop évidente. En attendant, l’oncle SAM s’endette dans l’enlisement.

Les majors, qui ont financé 20% des préparatifs, veulent jeter l’éponge, car le retour sur investissement est nul. Ils savent que les nouvelles lois et les accords passés de force seront caduques dès que les troupes auront quitté le pays.

Il ne reste que 300.000 soldats alliés. Quel est le chiffre décisif en dessous duquel il ne faut pas descendre sans quoi la réaction pourrait avoir lieu ? Car même si aucun gouvernement « provisoire immigré‭ » semble exister, si aucune armée française n’est visible, il ne s’agit que d’un bluff. À de petits signes, on voit que chaque citoyen semble savoir que le retour de bâton viendra pour les envahisseurs.

Sur le net, les programmes français clandestins insistent sur le côté pacifiste de leurs citoyens, ce qui interdit toute opération musclée de représailles. Les « démonstrations de force‭ » américaines tournent à la fanfaronnade et l’état-major sait qu’il a déjà perdu la non-guerre.

Il ne sait même pas comment expliquer un éventuel retrait, puisque l’état-voyou continue son action de diffusion pirate sur le web…

Chapitre suivant : Fuite à Varennes

Couverture
Couverture de "Guerre contre les Majors V 1.9913"
Etat
Cette oeuvre est complète, mais a besoin de relecteurs.
L'auteur vous invite à lui signaler les éventuelles fautes ou passages à retravailler.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 2 aiment
Fond : 3 coeurs sur 5
Intéressant : 1 lecteur
Forme : 3 plumes sur 5
Correcte : 1 lecteur
Table des matières
  1. Préface de Jack Minier
  2. Présentation par l’auteur (mars 2013)
  3. D. Day Two
  4. Veille d’élection
  5. Un enlisement perceptible
  6. Fuite à Varennes
  7. L’Appel du petit Kaporal
  8. La Net Révolution
  9. La cache aux serveurs
  10. La Campagne de France
  11. Franck
  12. Manifestation tragique
  13. Une défaite sans combat
  14. Contre-Attaque
  15. Brian
  16. Chantage en chanson ou ratage en rançon ?
  17. Véra S.
  18. Nuit d’amour
  19. L’homme de l’ombre
  20. Le Site Assassiné (Elsa et Christian)
  21. Fusions chaudes
  22. 14 juillet en berne
  23. Expulsion
  24. Fils de héros
  25. Prise du Net pouvoir
  26. Épuration idéologique
  27. Supra Net
  28. Enrôlé
  29. Derrière les barreaux
  30. Alain
  31. Puces motos à Niort
  32. Bienvenue Major DAD
  33. Camps de redressement
  34. Les DRM passent dans les mœurs
  35. Honneur et décadence
  36. Manifestations
  37. Dure journée
  38. Triste conjoncture
  39. Captivante captivactivité
  40. Die Hard 2
  41. Un scénario pour l’été 2007
  42. Avis de tempête
  43. La voiture qu’il nous faut
  44. Installation
  45. Le mariage d’Elsa et Christian
  46. Jasmine
  47. Souriez, vous êtes filmés
  48. Die Hard 3
  49. Night hard too
  50. Rafle au réveil
  51. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Préambule
  52. Escapade
  53. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ D’est en Ouest
  54. Incarcérations
  55. Palpitations
  56. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Bombannes
  57. Le Pouilleux
  58. Interrogatoires
  59. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Promenade au bord du lac
  60. Contre espionnage
  61. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Tourisme
  62. La plus belle des prisons ?
  63. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Commando malgré lui
  64. Cœurs froids banlieues chaudes
  65. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ retour précipité
  66. Les horreurs de la guerre
  67. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Dernier jour de plage
  68. Au bout du monde
  69. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Odyssée Épilogue
  70. Un nouveau départ
  71. La Boite de Nuit‭ :‭ Acte 1
  72. Sombres prémices
  73. La Boite de Nuit‭ :‭ acte 2
  74. Pour toujours
  75. Musique de guerre
  76. Postface
  77. Les Bonus
Que pensez vous de cette oeuvre ?