Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

Guerre contre les Majors V 1.9913

Par Fredleborgne

Œuvre publiée sous licence Licence Art Libre (LAL 1.3)

Date de publication sur Atramenta : 25 février 2013 à 21h02

Dernière modification : 7 avril 2013 à 20h23

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Épuration idéologique

12/03/2006, 18:39

22 mai 2011.

La population semble accepter la mise en place de la Net république. Les premiers cours de net-civisme sont accessibles en ligne et les gens répondent aux questionnaires avec enthousiasme. Toute la population ?

Non, bien sûr. La gauche et l’extrême gauche confondent le nouveau régime avec un communisme moderne. À part que… les partis n’existent plus. On se fond dans des comités de discussion après les heures de travail. Il s’agit de construire une société pour tous dans les moindres détails. Les Français redécouvrent tout l’intérêt de la chose publique et ce genre de coup d’état, plutôt inédit, a évité une révolution violente à la population. Mais la « demande de résultats » et de liberté est dans le cœur de chacun…

La première mesure de rétorsion de la World Company a été de supprimer la diffusion de programmes en langue française. Les artistes français désirant poursuivre leurs activités avec leurs majors quittent le pays. Las, dans quelque mois, réduits au marché canadien et africain (bien moins rentable), ils vont être virés en grand nombre. Les autres investissent les studios, mais la télé est devenue bien amateur et un grand nombre de programmes ont été détruits par des employés zélés (qui seront bien mal récompensés). Donc, la télévision n’est plus un média très suivi (fait peut-être un peu voulu par le net-gouvernement), et le web attire tous les publics, surtout que des milliers d’ordinateurs sont distribués.

Il fait aussi très beau en ce mois de mai. On discute ferme à la terrasse des cafés grâce à la largesse du net-gouvernement pour compenser la fermeture momentanée du système bancaire.

Les citoyens traditionnellement de droite se scindent en deux. Ceux qui lui faisaient confiance, mais qui modestes, n’en tirait que des peurs du pire de l’autre camp et ceux qui se remplissaient les poches. Étonnamment, on voit partir les seconds pour l’étranger ayant vendu leur bien un bon prix à l’État. Cela choque certains, qui auraient voulu danser sur les cendres fumantes des « châteaux‭ » mais ces biens sont rapidement investis par de nouveaux occupants, bien plus nombreux et démunis au départ. Les jardins en souffrent un peu quand il y en a, ‭‭‭mais voir une cinquantaine de « Sans Domicile Fixe‭ » dans l’appartement d’un ancien ministre des finances calme la fureur populaire.

Il reste pourtant une petite minorité d’« incasables‭ ». Leurs employeurs s’en vont les poches pleines, mais eux n’ont rien. Ils étaient là pour terroriser, casser du beur, du nègre, du juif, de l’étudiant, du gêneur… Impossible pour eux de s’adapter à un monde de moutons. Ils sont supérieurs à tout le monde eux. De plus, ils portent des tatouages bien encombrants.

Partir ? Certains ont essayé. Ils ont été refoulés.

Alors, en cet après-midi, ils se sont donnés le mot pour aller tout casser à la capitale. Trois mille enfants du Reich vont manifester pour eux aujourd’hui. Ça va saigner.

Malgré leurs petits groupes, leurs portables, leurs blousons sous lesquels ils cachent des armes, ils tombent tous dans le piège de la place de l’arche de la défense.

À peine sortis du métro, ils sont anesthésiés comme des bêtes sauvages‭ :‭ à la seringue tirée à distance. Si quelques-uns font demi-tour, ayant échappé à la première salve, ils tombent dans les filets d’autres membres des forces de l’ordre. Ils sont alors ramenés sur la place, fouillés, dépouillés, et à leur réveil arrêtés en bonne et due forme.

Embarqués dans de sombres fourgons pour une destination inconnue, ils subissent le sort des vaincus.

L’un d’entre eux, au cours de son arrestation, déversa un torrent d’invectives à un civil qui se tenait là, semblant satisfait de l’opération, bien que gardant l’air sombre. Peut-être celui-ci songeait à ces deux petits tas de cendres, dans un garage, ramassés quelques années plus tôt, dans lesquels on avait trouvé des fragments d’os et de dents. Pas besoin d’éprouvette pour se douter que ces petits tas, qui au moment de l’incendie auraient dû pouvoir quitter les lieux s’ils n’en avait été empêchés, étaient les restes de sa famille.

« Fous-toi ta sucette dans le c..‭ » lui cracha le nazillon avant de se prendre un bon coup de matraque dans l’occiput.

« On va se revoir, et tu seras moins fier‭ » sembla-t-il lui répondre en le fixant d’un regard inquiétant alors que deux gendarmes l’emmenaient vers les camions, le traînant sans ménagement, tirant chacun sur un bras.

Chapitre suivant : Supra Net

Couverture
Couverture de "Guerre contre les Majors V 1.9913"
Etat
Cette oeuvre est complète, mais a besoin de relecteurs.
L'auteur vous invite à lui signaler les éventuelles fautes ou passages à retravailler.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 2 aiment
Fond : 3 coeurs sur 5
Intéressant : 1 lecteur
Forme : 3 plumes sur 5
Correcte : 1 lecteur
Table des matières
  1. Préface de Jack Minier
  2. Présentation par l’auteur (mars 2013)
  3. D. Day Two
  4. Veille d’élection
  5. Un enlisement perceptible
  6. Fuite à Varennes
  7. L’Appel du petit Kaporal
  8. La Net Révolution
  9. La cache aux serveurs
  10. La Campagne de France
  11. Franck
  12. Manifestation tragique
  13. Une défaite sans combat
  14. Contre-Attaque
  15. Brian
  16. Chantage en chanson ou ratage en rançon ?
  17. Véra S.
  18. Nuit d’amour
  19. L’homme de l’ombre
  20. Le Site Assassiné (Elsa et Christian)
  21. Fusions chaudes
  22. 14 juillet en berne
  23. Expulsion
  24. Fils de héros
  25. Prise du Net pouvoir
  26. Épuration idéologique
  27. Supra Net
  28. Enrôlé
  29. Derrière les barreaux
  30. Alain
  31. Puces motos à Niort
  32. Bienvenue Major DAD
  33. Camps de redressement
  34. Les DRM passent dans les mœurs
  35. Honneur et décadence
  36. Manifestations
  37. Dure journée
  38. Triste conjoncture
  39. Captivante captivactivité
  40. Die Hard 2
  41. Un scénario pour l’été 2007
  42. Avis de tempête
  43. La voiture qu’il nous faut
  44. Installation
  45. Le mariage d’Elsa et Christian
  46. Jasmine
  47. Souriez, vous êtes filmés
  48. Die Hard 3
  49. Night hard too
  50. Rafle au réveil
  51. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Préambule
  52. Escapade
  53. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ D’est en Ouest
  54. Incarcérations
  55. Palpitations
  56. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Bombannes
  57. Le Pouilleux
  58. Interrogatoires
  59. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Promenade au bord du lac
  60. Contre espionnage
  61. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Tourisme
  62. La plus belle des prisons ?
  63. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Commando malgré lui
  64. Cœurs froids banlieues chaudes
  65. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ retour précipité
  66. Les horreurs de la guerre
  67. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Dernier jour de plage
  68. Au bout du monde
  69. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Odyssée Épilogue
  70. Un nouveau départ
  71. La Boite de Nuit‭ :‭ Acte 1
  72. Sombres prémices
  73. La Boite de Nuit‭ :‭ acte 2
  74. Pour toujours
  75. Musique de guerre
  76. Postface
  77. Les Bonus
Que pensez vous de cette oeuvre ?