Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

Guerre contre les Majors V 1.9913

Par Fredleborgne

Œuvre publiée sous licence Licence Art Libre (LAL 1.3)

Date de publication sur Atramenta : 25 février 2013 à 21h02

Dernière modification : 7 avril 2013 à 20h23

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Prise du Net pouvoir

10/03/2006, 23:48 ‭

« Déclaration de politique générale de la Net république‭…

Alors que les citoyens assiègent le pouvoir en place pour le faire tomber, la Net république vient de prendre le contrôle virtuel des entreprises et de la fonction publique. En effet, celles-ci ne peuvent plus fonctionner sans passer par les serveurs et proxy des FAI et de France télécom, matériels que nous contrôlons totalement.

La Net république est aussi un gouvernement collégial avec une gestion par cercle et des commissions par domaine. Elle réunit des techniciens, des décideurs et des gestionnaires. Tous ont le souci de la « Res Publica‭ ».

Durant deux ans, nous avons débattu d’un système équilibré, au plus près du citoyen, et pour le citoyen. Les représentants et décideurs sont responsables devant lui. À leur niveau, corruption et enrichissement personnel seront sanctionnés comme fautes envers l’état (et non la société) passibles de peine supérieure à dix fois la même peine pour un simple citoyen. Ceux qui ont débattu sont des citoyens de sensibilité diverses qui ont été « recrutés‭ » sur les fora pour leur implication personnelle et leur altruisme. Ils sont une bonne représentation de la société d’aujourd’hui, car ils ont aussi recruté des personnes qui dans un premier temps n’avaient pas accès à l’information dans les couches les plus défavorisées de la population.

Les responsables et adhérents actuels de la Net république doivent aujourd’hui rester anonymes afin de ne subir aucune pression dans leurs travaux. D’ici un mois, une frange de ceux-ci deviendront publics pour informer la population et débattre des choix aujourd’hui imposés…‭ ».

Après cette introduction un peu pompeuse, cette déclaration annonce les mesures immédiates de fait. De plus elle appelle à la coopération et à l’adhésion de tous, enfin presque. Tous les cadres à bénéfices sont exclus de la pompe à fric nourricière.

Primo‭ :‭ Le secteur privé est nationalisé. Il ne restait qu’une méga-société présente sur le marché. Ce monopole devient régalien. Tous les salaires demeurent au moins en l’état. Des revalorisations seront effectuées sur les plus faibles pour atteindre un minimum décent pour chaque travailleur. Il est amusant de noter que le capitalisme extrême n’a laissé qu’une seule et même entreprise, avec des milliers de propriétaires virtuels (actionnaires) mais aucun réel. La nationalisation est donc un moyen de permettre que la consommation alimente directement l’État qui peut ainsi organiser l’extension de l’ensemble de la société et la répartition des bénéfices sur les citoyens. La « pompe à fric » fonctionne pour la collectivité plutôt que pour quelques-uns. On supprime du coup toute la gestion du droit du travail, des impôts afférents aux entreprises etc. et on peut effectuer une vraie distribution adaptée au lieu de laisser régner ‭‭‭une offre réduite et des prix excessifs comme la World Company l’a imposé après que la concurrence dumping ait obligé chaque concurrent à faire pression sur leurs fournisseurs et les salariés. Le lit du collectivisme a donc été fait par le libéralisme, car il ne se trouve plus personne pour regretter la World Company.

Secundo‭ :‭ Au titre du primo, les fonds du secteur bancaire passent dans les caisses de l’État. Les crédits négatifs passent à zéro tandis que les montants actuels sont gelés et garantis. Sont également gelés tous les crédits et tous les prélèvements pour le premier mois. Ce mois-ci, chaque citoyen recevra une somme égale à trois fois le salaire moyen. Personne ne sera lésé. Cet argent permettra l’achat des services et de la nourriture du mois. Les non-titulaires de compte recevront eux aussi la même somme sur un compte nouvellement créé.

(Ainsi, l’état n’a plus de remboursement au secteur privé à faire et donc envolée la dette, orchestrée depuis des années avec la complicité de certains politiques au pouvoir. Le citoyen lambda lui ne va pas retirer de son compte tout son argent, puisque on lui en donne. Donc, pas de panique. La confiance peut régner. Le citoyen riche (un très petit nombre‭ :‭ merci la World Company) a lui son argent aux Caïman. Il va donc quitter le pays car il n’y a plus d’affaires possibles en France et impossible de vivre, pour lui, comme un citoyen ordinaire.).

Nota‭ :‭ la propriété privée (domicile, voiture, bijoux) n’est pas touchée. Le principe du bien acquis demeure.

Tertio‭ :‭ Toute personne prise à frauder, voler ou détériorer les biens publics ou privés dans cette période difficile sera emprisonnée sans délai dans l’attente d’un procès ultérieur.

(No comment‭ :‭ il faut bien un minimum d’ordre.)

La société va donc s’organiser autour du Supra Internet. Le Supra Internet est un ensemble de techniques nouvelles pour gérer la société de manière sécurisée par rapport à l’internet d’aujourd’hui (techniques secrètes permettant la prise du pouvoir sur le Net et la défense de celui-ci contre l’extérieur). Chaque citoyen va pouvoir, grâce à une gestion informatique poussée et l’usage des forums, des messageries et de la vidéo-téléphonie trouver sa place correspondant à ses capacités et à ses aspirations dans la mesure du possible. Ce possible dépend de chacun. Néanmoins, il n’y aura aucun laissé pour compte. Le droit au logement est un des premiers impératifs.

La démocratie sera électronique et la concertation permanente. À ce titre, des postes informatiques vont être distribués à chaque citoyen âgé de plus de six ans.

Chaque acte du citoyen pour l’état sera rétribué, dans le cadre d’un travail régulier ou non, à titre normal ou exceptionnel. Les gens sans travail toucheront un minimum décent sous condition de disponibilité immédiate. L’action portera vers le plein emploi pour que chacun puisse jouir de ses revenus sans impression d’assistanat.

L’état financera ces mesures avec les fonds récupérés dans les banques nationalisées. Les impôts seront retenus « à la source‭ » et la consommation des citoyens enrichira l’état, ce qui lui donnera les pouvoirs d’agir et de faire jouer la solidarité nationale. Tous les fournisseurs de services ou de biens toucheront des euros-crédits leur permettant d’acquérir pour eux-mêmes bénéfices de services ou de biens personnels. (Réaffirmation de la propriété privée).

En définitive, une dizaine de milliers de personnes remplaça donc dans un premier temps à peu près le centuple. Le premier mois fut donc celui de la mise en place des méthodes étudiées et la formation express de la population. L’argent distribué à flot le premier jour permit d’éviter une casse qui aurait été bien plus préjudiciable. Les citoyens voulurent aussi défendre ceux qui venaient de leur redonner un espoir. Si rien n’était encore réglé, on chanta plus « le petit vin blanc‭ » que « La Carmagnole‭ » ce jour-là.

Chapitre suivant : Épuration idéologique

Couverture
Couverture de "Guerre contre les Majors V 1.9913"
Etat
Cette oeuvre est complète, mais a besoin de relecteurs.
L'auteur vous invite à lui signaler les éventuelles fautes ou passages à retravailler.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 2 aiment
Fond : 3 coeurs sur 5
Intéressant : 1 lecteur
Forme : 3 plumes sur 5
Correcte : 1 lecteur
Table des matières
  1. Préface de Jack Minier
  2. Présentation par l’auteur (mars 2013)
  3. D. Day Two
  4. Veille d’élection
  5. Un enlisement perceptible
  6. Fuite à Varennes
  7. L’Appel du petit Kaporal
  8. La Net Révolution
  9. La cache aux serveurs
  10. La Campagne de France
  11. Franck
  12. Manifestation tragique
  13. Une défaite sans combat
  14. Contre-Attaque
  15. Brian
  16. Chantage en chanson ou ratage en rançon ?
  17. Véra S.
  18. Nuit d’amour
  19. L’homme de l’ombre
  20. Le Site Assassiné (Elsa et Christian)
  21. Fusions chaudes
  22. 14 juillet en berne
  23. Expulsion
  24. Fils de héros
  25. Prise du Net pouvoir
  26. Épuration idéologique
  27. Supra Net
  28. Enrôlé
  29. Derrière les barreaux
  30. Alain
  31. Puces motos à Niort
  32. Bienvenue Major DAD
  33. Camps de redressement
  34. Les DRM passent dans les mœurs
  35. Honneur et décadence
  36. Manifestations
  37. Dure journée
  38. Triste conjoncture
  39. Captivante captivactivité
  40. Die Hard 2
  41. Un scénario pour l’été 2007
  42. Avis de tempête
  43. La voiture qu’il nous faut
  44. Installation
  45. Le mariage d’Elsa et Christian
  46. Jasmine
  47. Souriez, vous êtes filmés
  48. Die Hard 3
  49. Night hard too
  50. Rafle au réveil
  51. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Préambule
  52. Escapade
  53. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ D’est en Ouest
  54. Incarcérations
  55. Palpitations
  56. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Bombannes
  57. Le Pouilleux
  58. Interrogatoires
  59. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Promenade au bord du lac
  60. Contre espionnage
  61. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Tourisme
  62. La plus belle des prisons ?
  63. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Commando malgré lui
  64. Cœurs froids banlieues chaudes
  65. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ retour précipité
  66. Les horreurs de la guerre
  67. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Dernier jour de plage
  68. Au bout du monde
  69. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Odyssée Épilogue
  70. Un nouveau départ
  71. La Boite de Nuit‭ :‭ Acte 1
  72. Sombres prémices
  73. La Boite de Nuit‭ :‭ acte 2
  74. Pour toujours
  75. Musique de guerre
  76. Postface
  77. Les Bonus
Que pensez vous de cette oeuvre ?