Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

Guerre contre les Majors V 1.9913

Par Fredleborgne

Œuvre publiée sous licence Licence Art Libre (LAL 1.3)

Date de publication sur Atramenta : 25 février 2013 à 21h02

Dernière modification : 7 avril 2013 à 20h23

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Présentation par l’auteur (mars 2013)

Le 17 février 2006, je me suis lancé dans une rubrique de politique fiction sur le site de Odebi-org. Le titre retenu pour cet ouvrage est le titre du topic que j’avais créé dans un sous-forum qui portait le nom de « Guerre contre les majors‭ ».

Sans le soutien moral, et la verve des forumeurs d’Odebi-org, je n’aurais jamais écrit ce texte que je voulais au départ être un roman écrit par les internautes eux-mêmes, à plusieurs mains. Je donnais le contexte de départ et chacun pouvait y créer ses personnages. J’ai ensuite publié ce livre en janvier 2007 sur ILV (www.inlibroveritas.net) en « édition à la demande » militante (édition peu chère et automatisée) sur la base du fichier en ligne, ebook offert. Le résultat en a été merveilleux sur le moment, et désastreux au niveau prix de vente et mise en page.

Aujourd’hui, en 2013 je remets en forme pour en constituer un livre électronique, toujours dédié à PJD, qui a été pendant six ans la figure de proue de Odebi et en remerciant au passage Norton pour m’avoir fait connaître ce site qui a éclairé ma vie d’une passion nouvelle et d’un combat éthique.

Le texte tourne autour du Net et de la recherche d’une Net Démocratie face à un capitalisme mondial devenant dictatorial en sous-main. C’est une vision personnelle du monde d’aujourd’hui. Je ne demande à personne d’y adhérer et de croire tout ce que j’écris. Je mets dans ce texte pamphlétaire beaucoup d’humour, parfois grinçant, mais surtout pas de haine. Je vise ou cite quelques personnes politiques ou personnes du Show Biz mais à titre de « personnage représentatif‭ » et sans vouloir les attaquer personnellement. Personnages publics, je leur renvoie la mauvaise image qu’ils ont pu donner au cours de DADvSI, pour leurs déclarations que je préfère ne pas qualifier. En 2013, l’image des artistes et autres peoples s’est encore bien dégradée…

En effet, ce texte a aussi été écrit en réaction à l’établissement de la loi DADvSI, une terrible erreur à mon avis. J’espère le faire partager pour qu’on puisse obtenir un jour la loi équilibrée promise avec un vrai ministre de la Culture. Chaque chapitre est daté afin d’en éclairer éventuellement le contexte de son écriture. Hadopi a enfoncé encore plus le clou de la censure internaute par la suite. Enfin, le contexte économique et la prise de conscience populaire n’ont pas évolué aussi vite que décrit dans ce livre, surtout dans une France anesthésiée par les médias. On peut estimer avoir perdu cinq ans entre 2007 et 2012, mais la colère gronde à nouveau dangereusement en 2013.

Malgré l’aspect technique de cette inspiration, il y a cependant beaucoup de scandales sociaux qui sont dénoncés, et à la relecture aujourd’hui en 2013 de ce que j’ai abordé comme cheval de bataille internaute, je me suis aperçu que j’étais déjà un « indigné » à cette époque.

Ce texte passe aussi en Licence Art Libre. Vous pouvez donc le lire et le diffuser gratuitement sous mon nom. Si j’en fais une édition e-book payante peu chère, je ne vous en voudrais cependant pas de la copier et de la donner à vos amis. Je vous en remercierais même.

Pas de fin, parce qu’il est présenté comme une chronique, avec des personnages. Chaque chapitre est un petit bout de la fresque, montée comme un puzzle au fur et à mesure. Mais la place de chaque chapitre est importante. Ils ne sont pas interchangeables dans l’ordre de présentation. Les derniers bouts de la fresque ne sont pas présents non plus. C’est l’avenir. Il est ouvert.

En conclusion, je dirais que si je « joue‭ » parfois avec des notions qui peuvent exacerber certaines passions, mon message est un message de tolérance ou de ras le bol de l’intolérance. Je serais désolé de choquer ou de peiner un ou plusieurs lecteurs si quelques événements auxquels je fais référence leur rappellent des situations douloureuses. La vie est dure parfois, et j’essaie de dénoncer ce qui la rend encore plus dure, à savoir une certaine bêtise humaine. En ce qui me concerne, je n’ai pas la science infuse et je peux me tromper dans mes opinions. Je ne prétends pas être parfait. Je fais donc appel à votre indulgence. Cependant, si la lecture de ma prose ne vous plaît pas, j’en suis peiné mais ne vous forcez pas. Ne faisant pas partie d’un programme scolaire obligatoire, ni faisant l’objet d’une question d’examen ou de test à l’embauche, vous n’êtes en aucun cas obligé de me lire.

Néanmoins, passé un début un peu spécifique, je suis sûr que mes personnages vous plairont. Et c’est pour eux aussi que je vais continuer cette chronique. Je les ai laissés en suspens trop longtemps.

Il y a malheureusement des morts dans cette histoire. N’oublions pas que c’est une guerre sans pitié que l’oligarchie a déclarée aux peuples via la finance internationale, les délocalisations industrielles, un secteur agro-alimentaire concentrationnaire et spéculatif, des services sociaux et médicaux en berne, le pourrissement des institutions nationales et supra-nationales corrompues ou soumises par la menace, le contrôle par caméra et par informatique de la vie privée…

Chapitre suivant : D. Day Two

Couverture
Couverture de "Guerre contre les Majors V 1.9913"
Etat
Cette oeuvre est complète, mais a besoin de relecteurs.
L'auteur vous invite à lui signaler les éventuelles fautes ou passages à retravailler.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 2 aiment
Fond : 3 coeurs sur 5
Intéressant : 1 lecteur
Forme : 3 plumes sur 5
Correcte : 1 lecteur
Table des matières
  1. Préface de Jack Minier
  2. Présentation par l’auteur (mars 2013)
  3. D. Day Two
  4. Veille d’élection
  5. Un enlisement perceptible
  6. Fuite à Varennes
  7. L’Appel du petit Kaporal
  8. La Net Révolution
  9. La cache aux serveurs
  10. La Campagne de France
  11. Franck
  12. Manifestation tragique
  13. Une défaite sans combat
  14. Contre-Attaque
  15. Brian
  16. Chantage en chanson ou ratage en rançon ?
  17. Véra S.
  18. Nuit d’amour
  19. L’homme de l’ombre
  20. Le Site Assassiné (Elsa et Christian)
  21. Fusions chaudes
  22. 14 juillet en berne
  23. Expulsion
  24. Fils de héros
  25. Prise du Net pouvoir
  26. Épuration idéologique
  27. Supra Net
  28. Enrôlé
  29. Derrière les barreaux
  30. Alain
  31. Puces motos à Niort
  32. Bienvenue Major DAD
  33. Camps de redressement
  34. Les DRM passent dans les mœurs
  35. Honneur et décadence
  36. Manifestations
  37. Dure journée
  38. Triste conjoncture
  39. Captivante captivactivité
  40. Die Hard 2
  41. Un scénario pour l’été 2007
  42. Avis de tempête
  43. La voiture qu’il nous faut
  44. Installation
  45. Le mariage d’Elsa et Christian
  46. Jasmine
  47. Souriez, vous êtes filmés
  48. Die Hard 3
  49. Night hard too
  50. Rafle au réveil
  51. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Préambule
  52. Escapade
  53. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ D’est en Ouest
  54. Incarcérations
  55. Palpitations
  56. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Bombannes
  57. Le Pouilleux
  58. Interrogatoires
  59. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Promenade au bord du lac
  60. Contre espionnage
  61. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Tourisme
  62. La plus belle des prisons ?
  63. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Commando malgré lui
  64. Cœurs froids banlieues chaudes
  65. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ retour précipité
  66. Les horreurs de la guerre
  67. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Dernier jour de plage
  68. Au bout du monde
  69. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Odyssée Épilogue
  70. Un nouveau départ
  71. La Boite de Nuit‭ :‭ Acte 1
  72. Sombres prémices
  73. La Boite de Nuit‭ :‭ acte 2
  74. Pour toujours
  75. Musique de guerre
  76. Postface
  77. Les Bonus
Que pensez vous de cette oeuvre ?