Atramenta

Retour à l'accueil Atramenta

Guerre contre les Majors V 1.9913

Par Fredleborgne

Œuvre publiée sous licence Licence Art Libre (LAL 1.3)

Date de publication sur Atramenta : 25 février 2013 à 21h02

Dernière modification : 7 avril 2013 à 20h23

Vous êtes en mode "plein écran". Lire en mode normal (façon ereader)

Chantage en chanson ou ratage en rançon ?

27/02/2006, 19:32

Décembre 2008

Les majors américaines ont réussi à faire voter à Bruxelles le principe du « paye à chaque fois‭ ». Ainsi, une œuvre filmographique ou musicale, située sur CD, DVD ou disque dur ne pourra être visionnée ou écoutée qu’après paiement complémentaire.

Depuis deux ans, les lecteurs multimédia ont des prises Ethernet afin de pouvoir être raccordés aux « box‭ » internet individuelles. Une fois connectés, ces lecteurs se mettront à jour (bios) et débiteront, selon consommation, un compte pré-approvisionné par l’utilisateur. Même chose pour les micros reliés par internet.

Toute la musique, en vente à partir du premier janvier va utiliser cet unique canal. On peut télécharger la musique sur un baladeur mais elle s’efface après une seule lecture : trop risquer d’incrémenter un compteur qui pourra être « bidouillé ».

Trop, c’est trop. Suite à un mouvement d’internautes, les consommateurs se retrouvent dans la rue, puis décident de briser les « chaînes‭ ». Cela commence par les chaînes Hi fi et les CD DVD en vente. Dans chaque ville, des magasins de type FNAC ou Mégastore sont vandalisés. Au lieu de briser les CD et DVD, on pulvérise sur l’emballage de l’acide ou de la peinture, ce qui rend le produit impropre à la vente. Les forces de l’ordre sont débordées.

Sur le net, la réaction s’organise.

Primo, les fora parlent de désobéissance citoyenne. Les DRM sont un danger. Il faut les éliminer à la source, d’où saccage des lieux de vente.

Secundo, il s’agit de contourner vraiment ces DRM. Et que tout le mode puisse le faire.

La solution passe par l’élaboration d’un Linux pour débutant, car Vista est trop plombé. Le truc doit permettre juste de surfer, d’utiliser sa messagerie, d’écouter des CD, de visionner des DVD, sans être emm… par les DRM. Actuellement, Linux ne peut pas lire les DVD et les CD pressés depuis le 1 juillet 2007. On continuait sous Windows à faire sa petite copie perso au nez et à la barbe des majors qui recevaient les comptes rendus de leurs flics numériques, mais ceux-ci ne leur servaient à rien, suite aux désordres de décembre 2008. Encore une fois, c’est le manque d’imagination des majors (et la recherche du moindre coût)‭ qui fournira la solution. Car c’est dans la DRM que le lecteur de DVD trouvait l’adresse du premier secteur de musique ou de film non codé. Un petit programme de recherche dichotomique, en partant du second morceau de musique ou de film vers le début éventuel du premier morceau permet un démarrage en lecture de quarante secondes environ.. Enfin, Linux choisit au démarrage une adresse mac sur quarante-mille pour chacun des éléments constitutifs de la configuration PC. Ainsi, celui-ci devient non identifiable par l’usage des variables mémoires testées par les fliqueurs (fuckers en anglais).

Le système pouvant tenir sur une clé USB de 256 mégas, le piratage sans risque revient à la portée de tous.

Surtout qu’un petit pack d’extracteur de DRM pour mp3 est disponible. Le fichier mp3 obtenu utilise le code réservé à la musique classique, trompant ainsi les bits-flics.

Entre les destructions et le boycott, les ventes de musique et de DVD baissent de 70% ce mois-là. 30% des enseignes saccagées font faillite dans les trois mois. En représailles, les majors licencient la moitié des vedettes françaises. On compte à partir de cette date un nombre plus important de chanteurs étrangers (belges, canadiens et africains) qui chantent en français, que de français d’origine.

Michel Sardou chante « Ne m’appelez plus jamais en France, la France je l’ai laissée tomber…‭ » au Japon. Jean-Jacques Annaud devient garde forestier permanent du parc de Yellowstone et Marc Lavoine joue dans « J’aime les OGM, j’aime les DRM, mais j’aime pas la bohème‭ », comédie de l’été en six épisodes grâce à RDDV devenu producteur de navets pour une grande firme internationale.

Chapitre suivant : Véra S.

Couverture
Couverture de "Guerre contre les Majors V 1.9913"
Etat
Cette oeuvre est complète, mais a besoin de relecteurs.
L'auteur vous invite à lui signaler les éventuelles fautes ou passages à retravailler.
Mode d'affichage
L'avis des lecteurs
  • 2 aiment
Fond : 3 coeurs sur 5
Intéressant : 1 lecteur
Forme : 3 plumes sur 5
Correcte : 1 lecteur
Table des matières
  1. Préface de Jack Minier
  2. Présentation par l’auteur (mars 2013)
  3. D. Day Two
  4. Veille d’élection
  5. Un enlisement perceptible
  6. Fuite à Varennes
  7. L’Appel du petit Kaporal
  8. La Net Révolution
  9. La cache aux serveurs
  10. La Campagne de France
  11. Franck
  12. Manifestation tragique
  13. Une défaite sans combat
  14. Contre-Attaque
  15. Brian
  16. Chantage en chanson ou ratage en rançon ?
  17. Véra S.
  18. Nuit d’amour
  19. L’homme de l’ombre
  20. Le Site Assassiné (Elsa et Christian)
  21. Fusions chaudes
  22. 14 juillet en berne
  23. Expulsion
  24. Fils de héros
  25. Prise du Net pouvoir
  26. Épuration idéologique
  27. Supra Net
  28. Enrôlé
  29. Derrière les barreaux
  30. Alain
  31. Puces motos à Niort
  32. Bienvenue Major DAD
  33. Camps de redressement
  34. Les DRM passent dans les mœurs
  35. Honneur et décadence
  36. Manifestations
  37. Dure journée
  38. Triste conjoncture
  39. Captivante captivactivité
  40. Die Hard 2
  41. Un scénario pour l’été 2007
  42. Avis de tempête
  43. La voiture qu’il nous faut
  44. Installation
  45. Le mariage d’Elsa et Christian
  46. Jasmine
  47. Souriez, vous êtes filmés
  48. Die Hard 3
  49. Night hard too
  50. Rafle au réveil
  51. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Préambule
  52. Escapade
  53. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ D’est en Ouest
  54. Incarcérations
  55. Palpitations
  56. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Bombannes
  57. Le Pouilleux
  58. Interrogatoires
  59. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Promenade au bord du lac
  60. Contre espionnage
  61. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Tourisme
  62. La plus belle des prisons ?
  63. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Commando malgré lui
  64. Cœurs froids banlieues chaudes
  65. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ retour précipité
  66. Les horreurs de la guerre
  67. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Dernier jour de plage
  68. Au bout du monde
  69. Du rififi dans le Médoc‭ :‭ Odyssée Épilogue
  70. Un nouveau départ
  71. La Boite de Nuit‭ :‭ Acte 1
  72. Sombres prémices
  73. La Boite de Nuit‭ :‭ acte 2
  74. Pour toujours
  75. Musique de guerre
  76. Postface
  77. Les Bonus
Que pensez vous de cette oeuvre ?