Chapitre 39

CHAPITRE 39

This is the end…

 

 

Quinze jours plus tard, Monsieur Sanson quittait l’hôpital pour rejoindre le centre de soins post-chirurgicaux où se trouvait également Madame Lelièvre. Ni l’un ni l’autre ne retrouvèrent un usage satisfaisant de leurs membres inférieurs.

 

Paméla s’est beaucoup plu à Mauperthuis. Elle y séjourne actuellement comme postulante. Elle a encore sept ans devant elle avant de pouvoir prononcer des vœux définitifs. Ses frères et sœurs de la petite Eglise du Christ la considèrent comme tirée d’affaire et définitivement libérée de l’emprise de la drogue.

 

Sœur Térésa est restée plusieurs mois avec elle pour la soutenir dans son combat. Puis elle est partie pour installer son ermitage dans une autre cité de non-droit.

 

Les Rodriguès ne sont pas revenus à la fin des vacances. Ils ont préféré demeurer définitivement au Portugal où Monsieur Rodrigues pourra profiter d’une retraite bien méritée.

 

Abdoulaye a écopé d’un an de taule dont six mois avec sursis. Il est sorti libre de l’audience, car il avait déjà purgé sa peine en préventive avant le procès. Auréolé de la gloire acquise lors de son séjour en prison, il a pu reprendre ses activités peu honnêtes, mais d’une manière plus professionnelle.

 

Pierre cherche activement du travail mais, à ce jour, il n’en a toujours pas trouvé. Awa est vendeuse dans un magasin de téléphonie portable. Ils vivent ensemble dans un petit deux pièces situé bien loin de la Cité des Faux As où ils ne retournent que fort rarement. Ils attendent l’arrivée de leur premier enfant pour le printemps prochain.

 

 

 

FIN


Taille du texte
Police
  • Avec empattement
  • Sans empattement
  • Adaptée aux dyslexiques
Mise en forme
  • Littérature *
  • Littérature, alternatif
  • Poésie
  • Poésie, alternatif

*  choix de l'auteur